Forum de partage autour des runes et de la spiritualité du nord
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire de l'alphabet runique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Administration
Oracle des Runes


Féminin Nombre de messages : 698
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Histoire de l'alphabet runique   Ven 3 Nov 2006 - 10:53

L'alphabet runique est l'alphabet majeur d'europe centrale et du nord.

Origine du mot :

Elle est encore obscure, mais néanmoins l'utilisation du mot dans de nombreuses langues permet de nous donner plus qu'une idée :

1- Dans les langues Nord-européenne il apparait que le sens se tourne vers "murmurer", on le trouve pour :
- Le vieux celtique => run,
- Le moyen gallois ==> rhin,
- Le vieil anglais ==> rown,
- L'allemand contemporain ==> raunen.

2- En irlandais moderne on constate que,
- Run signifie secret ou résolution,
- Rundiamahair signifie mystère,
- Runai signifie secrétaire,
- Runcléireac signifie un clerc particulier.

Comme on peut donc le remarquer les runes étaient traditionnellement utilisaient pour la divination et la prise de décision.

Les conseillers de l'Angleterre anglo-saxone nommaient leurs discutions des "runes". Lors de telles rencontres, les runes étaient utilisaient afin de trancher lorsqu'une question se posait.

On trouve aussi dans le système agricole traditionnel écossais, nommé le "Run-rig", l'utilisation des runes pour déterminer quelle parcelle de terre sera distribuée à quel paysans.

Le FUTHARK est un vrai débat concernant ses origines, quel civilisation a apporté cette écriture pour le moins plus que complète. Je ne vais pas entrer dans le détail ici sauf si vous souhaitez en connaitres les principales discordes.

En ce qui concerne l'origine mythologique de celles-ci voici un petit poême, tiré du Havamal norrois, l'un des texte de référence de la mythologie nordique, stance 138 et 139 :

"Je sais que je pendis
A l'arbre battu des vents
Neuf nuits pleines,
Navré d'une lance,
Et donné à Odin,
Moi-même à moi-même donné,
A cet arbre
Dont nul ne sait,
D'où proviennent les racines.
Point de pain ne me remirent
Ni de corne fontaine
Je scrutais en dessous
Je ramassais les runes
Hurlant je les ramassais
De là je retombais."


Source : "Les secrets des Runes et autres alphabets anciens" de Nigel Pennick.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Appejayn
Invité



MessageSujet: Re: Histoire de l'alphabet runique   Dim 28 Jan 2007 - 13:19

Bonjour, Very Happy
Je me permets en souriant de tempérer tes affirmations comme la dernière citation extraite des havamal. Cet extrait est trop souvent produit pour faire d'Odin un découvreur des runes...

Or dans d'autres légendes comme celle de la Lokasenna , on découvre que Freyja fait découvrir le Seidr à Odin:

...Taisez-vous donc Freyja! Vous la plus fétide des sorcières,
Tramant toujours de vils péchés;
Dans les bras de votre propre frère, le Dieu lumineux, vous avez attrapé
Quand alors vous lui avez soufflé le charme du vent de votre désir!....


C'est loin d'être la seule citation évocant cela ainsi la Voluspa :

Les hommes m'appellent Volva quand je visite leurs maisons,
Une voyante, sage en talismans.
Jeteuse de sorts, adroite en magie.
Les femmes malines me souhaitent toujours bienvenue.
2 Des anneaux, des bracelets et des colliers, je fais don
Pour apprendre le savoir, pour apprendre le Seidr :
De plus en plus vaste dés lors est ma vision par-delà les Mondes.


Or le Seidr est par excellence basé sur la runologie. De plus, au temps les plus anciens des runes si l'on pense comme moi que ce lore se perd dans le fond des âges , un matriarquat légitime couvrait le monde. Pourquoi parce que les "mystères féminins" et leurs cyclicités font entrer la femme dans l'univers de l'autre monde durant toute une période mensuelle. Il n'était pas rare que la femme ainsi rêve et que ces rêves guident la tribu ensuite. ...
Pratique que j'ai vu encore appliquée dans certaines tribus africaines au Tchad et que pas mal de BONS auteurs font remonter la pratique à la préhistoire ( vierges noires statuettes de fécondité ) C'était un temps où les cultes étaient plus lunaires que solaires....

La sorcière du fond des âges était née. Bien que ce ne soit pas un monde interdit aux hommes, c'est néanmoins un ensemble de pratiques cultuelles qui donne à la femme le premier rang.

La citation concernant Odin décrit une pratique chamanique pour justement s'ouvrir à un état de conscience modifié. Que ce soit à travers les runes et leurs mythes ou les tarots le thème du pendu sacré est là. Thème masculin parce qu'à un moment de l'histoire humaine des cultes solaires à tendance monothéiste vont supplanter les vrais cultes. La raison de ce coup de force ? Il serait bon d'ailleurs que tu te penches sur le thème que tu dois connaître de Pandore... Un cataclysme mondiale repris dans de très nombreuses traditions

Toujours est-il qu'alors la sorcière fut maudite et pourchassée au lieu d'être honorée. Resta la crainte et la fascination

Les mythes rapportés furent détournés au profit de la masculinité en oubliant le rôle de la femme. Mais celle-ci est toujours là dans l'origine même du monde comme le décrit la Voluspa :
Provenant de la source du Destin, sur des plaines toujours vertes.
Se tiennent près de cette source froide,
Dans un lit de verdure où elles sont nées,
Les sages vierges du Wyrd, Urd la première,
Skuld la seconde, qui écrit les Runes,
Et Vervandi, la troisième des Nornes :
Les lois qui déterminent la vie des Hommes,
Elles fixent pour toujours, et scellent leur destin.


Il suffit de lire... Lire et comparer les textes et se méfier des plus récents auteurs. Il y a beaucoup de choses vraies mais aussi pas mal d'affirmations un peu trop rapides et il faut soi-même se forger une idée des choses et non répéter docilement ce que d'autres professent dogmatiquement depuis trop longtemps! Evil or Very Mad
Pour revenir à une autre conversation, un thème doit s'étayer d'exemples pour acquérir un soupçon de vérité et concernant ce qui nous occupe c'est dans les mythes anciens qu'il faut puiser ainsi que dans des pièces de musée ( le British museum a ue superbe collection d'objets runiques)

Nigel Pennick fut aussi en son temps un auteur que j'ai lu mais loin d'être le seul. study

Qu'en à dire que les runes composèrent l'alphabet majeur de l'Europe du Nord je te réponds par une autre question : considères-tu les runes et les ogams comme un ?

En ce cas c'est en effet un alphabet majeur. Pourtant runes et ogams sont des glyphes qui certainement communes un temps furent rapidement séparées par leurs idéoagrammes. Mais c'est là un thème tout autre et qu'il ne convient pas de développer ici.
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire de l'alphabet runique   Lun 29 Jan 2007 - 12:35

wahou bon boulot !!! interessant !flower
Revenir en haut Aller en bas
Administration
Oracle des Runes


Féminin Nombre de messages : 698
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Histoire de l'alphabet runique   Lun 29 Jan 2007 - 20:45

Tiens, je n'avais jamais entendu cette version des faits! Merci de nous la faire partager!

Après je pense que les auteurs récents s'appuient sur des légendes et mythes, et comme le dit le terme, un mythe n'est pas toujours prouvé ^^.
Du coup on peut avoir diverses versions suivant les peuples peut-être?

Sinon pour répondre à ta question, je ne connais pas trop trop les oghams, mais je ne les considère pas comme un avec les runes. Pour moi ça m'a toujours paru différent, bien que plus près des runes par leur origine (celtique).

PS : arf, tu me donnes encore plus envie d'aller au British museum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de l'alphabet runique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de l'alphabet runique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les sceau runique
» Ecrire comme Tolkien
» [News] Ajout de l'alphabet runique (futhark) et bientot hébreu
» Forme des lettres
» Histoire des lettres hébraïques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sur le chemin des Runes :: Les différentes approches runiques :: Généralités-
Sauter vers: